Présentation de la pièce Des femmes de Wajdi Mouawad - En Grèce, la polémique renaît autour de Bertrand Cantat

À quelques jours de l'ouverture de la pièce Des femmes de Wajdi Mouawad à Athènes ce week-end, la polémique continue de poursuivre Bertrand Cantat et le metteur en scène québécois.

Selon ce que rapporte le quotidien français Le Figaro, l'agence grecque l'Égalité des sexes a dénoncé hier la montée sur scène imminente du rockeur français Bertrand Cantat, condamné en 2003 pour l'homicide involontaire de sa compagne, la comédienne Marie Trintignant.

L'agence gouvernementale, dont le secrétariat est lié au ministère de l'Intérieur, s'indigne du fait que l'ex-leader de Noir Désir «recherche les applaudissements du public [...] en outre dans une pièce qui, ironie tragique, inclut le drame d'Antigone, symbole de la résistance à l'autorité masculine».

Dans un communiqué officiel très critique, l'agence reproche au Festival d'Athènes, hôte de l'événement, de n'avoir pas suivi l'exemple du Québec et de Barcelone, où les spectacles ont été annulés. «Ce prochain week-end, nous n'applaudirons pas, nous déplorerons», ajoute le secrétariat.

Le rôle prédominant donné à Cantat dans la tragédie de Sophocle avait déjà soulevé une immense controverse en avril dernier en France et au Québec, où le chanteur a notamment été déclaré persona non grata par le gouvernement fédéral. Cantat devait monter sur les planches du Centre national des arts du Canada en mai 2012 et au Théâtre du Nouveau Monde. Finalement, la pièce de Mouawad sera présentée sans lui.

À Barcelone, les présentations prévues ont aussi été annulées ce printemps après le refus de Mouawad de présenter son opus sans Cantat. Inscrite au programme du Festival d'Avignon, la pièce sera jouée ce mois-ci, mais en l'absence du chanteur. Bertrand Cantat avait lui-même choisi de se retirer par respect pour le père de sa défunte conjointe, Jean-Louis Trintignant. La présence du chanteur au programme avait scandalisé le père de la victime, qui avait choisi de ne pas se produire au même festival.

Dans un pays où les autorités font encore preuve d'une grande tolérance quant aux violences conjugales ou aux crimes «passionnels», le secrétariat est le premier organisme grec à dénoncer cette représentation.

La première de la trilogie Des femmes a été donnée le 28 juin dernier à Cenon, dans le sud-ouest de la France, où Cantat a pu participer au choeur sans opposition.

Bertrand Cantat a été condamné à huit ans de prison en Lituanie pour avoir frappé mortellement en 2003 sa compagne, l'actrice Marie Trintignant. Transféré en France, il a été relâché en 2007, où il est un homme libre depuis.

***

Avec l'Agence France-Presse
2 commentaires
  • André Michaud - Inscrit 7 juillet 2011 09 h 04

    le seul dans la parade ?

    M. Mouawad joue celui qui prétend être le seul à avoir le pas dans la parade, alors que tous les autres (le reste du monde) ne comprendrait pas le pauvre petit artiste...que l'amitié rend totalement aveugle

  • camelot - Inscrit 7 juillet 2011 12 h 33

    Dans le champs

    Monsieur Mouawad était dans le champs lorsqu'il prétendait qu'il n'y avait que le Québec pour refuser la présence de Cantat sur une scène.