Bertrand Cantat ne montera pas sur scène au Canada

Lorraine Pintal a indiqué que Wajdi Mouawad devrait annoncer le 18 avril, à Ottawa, s’il annule complètement les représentations de sa pièce au pays, ou s’il les maintient sans Cantat.
Photo: - Le Devoir Lorraine Pintal a indiqué que Wajdi Mouawad devrait annoncer le 18 avril, à Ottawa, s’il annule complètement les représentations de sa pièce au pays, ou s’il les maintient sans Cantat.
Le rockeur, qui avait été recruté par le dramaturge Wajdi Mouawad pour assurer la portion musicale de la production «Le cycle des femmes» de Sophocle, ne participera pas non plus aux représentations du Centre national des arts (CNA) d’Ottawa, a ajouté Mme Pintal lors d’un point de presse très couru par les médias.

Mme Pintal a indiqué que Wajdi Mouawad devrait annoncer le 18 avril, à Ottawa, s’il annule complètement les représentations de sa pièce au pays, ou s’il les maintient sans Cantat.

En 2003, Bertrand Cantat a écopé d’une peine d’emprisonnement de huit ans pour l’homicide involontaire de son ancienne compagne, l’actrice Marie Trintignant. L’annonce de sa participation a suscité une vaste polémique au Québec, mais également en France, où le père de l’actrice, Jean-Louis Trintignant, a publié un communiqué au vitriol dans lequel il indiquait qu’il ne foulerait pas les planches dans un événement où se produit «l’homme qui a tué sa fille».

Un peu plus tôt aujourd’hui, l’ancien leader de Noir Désir a annoncé qu’il renonçait à prendre part au festival de théâtre d’Avignon. Dans un communiqué, le chanteur avait indiqué que «pour des raisons personnelles et par respect pour la douleur de Jean-Louis Trintignant», il avait «choisi de ne pas participer aux représentations de la pièce »Des femmes» lors du festival d’Avignon.

De ce côté-ci de l’Atlantique, les politiciens québécois s’étaient également mêlé du débat. Sur la scène politique provinciale, le chef adéquiste Gérard Deltell avait déclaré à l’Assemblée nationale que Cantat n’était «pas le bienvenu» au Québec. Du côté fédéral, c’est la conservatrice Josée Verner qui s’était élevée contre sa venue.

Depuis le début de la semaine, Lorraine Pintal avait défendu sur plusieurs tribunes le choix artistique de Wajdi Mouawad. Ce dernier «ne fera pas de déclaration pour le moment», a annoncé son agente française, Dorothée Duplan.

À voir en vidéo