Belles-Soeurs sous le ciel de Paris!

Michael Sabia, de la Caisse de dépôt, la ministre Christine St-Pierre, le metteur en scène René Richard Cyr, Alain Cousineau, de Loto-Québec, l’auteur Michel Tremblay et le compositeur Daniel Bélanger étaient présents hier lors de l’annonce en grande pompe que le spectacle musical fera partie de la programmation du théâtre du Rond-Point, à Paris, en 2012.<br />
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Michael Sabia, de la Caisse de dépôt, la ministre Christine St-Pierre, le metteur en scène René Richard Cyr, Alain Cousineau, de Loto-Québec, l’auteur Michel Tremblay et le compositeur Daniel Bélanger étaient présents hier lors de l’annonce en grande pompe que le spectacle musical fera partie de la programmation du théâtre du Rond-Point, à Paris, en 2012.

De la rue Fabre aux Champs-Élysées, il n'y a qu'un océan à franchir et quelques valises à porter afin que nos belles-sœurs nationales puissent fleurir à Paris. Plutôt refleurir. Près de 40 ans après avoir foulé la scène de l'espace Cardin, les Immortelles de Michel Tremblay vont remonter les Champs-Élysées pour se retrouver au prestigieux théâtre du Rond-Point. Belles-Sœurs, le spectacle musical de René Richard Cyr et Daniel Bélanger, d'après la pièce de Tremblay, sera présenté en mars 2012, pour au moins 23 représentations, suivies d'une tournée européenne.

Le théâtre du Rond-Point est un lieu mythique. Il a abrité, entre autres, la compagnie Renaud-Barrault. Depuis 2002, c'est l'auteur Jean-Michel Ribes qui le dirige avec le mandat de programmer des auteurs vivants. Le thème de sa prochaine saison est «La femme dans tous ses états» et Belles-Soeurs prendra l'affiche... un 8 mars.

Dans un mot glissé au dossier de presse, Jean-Michel Ribes dit de Tremblay qu'il est «le plus vivant des auteurs québécois»! Comment ce dernier réagit-il de voir la pièce qui l'a mis au monde être portée ainsi aux nues? «Je suis si fier de ce show-là, que même si les Français ne l'aiment pas, ce sera tant pis pour eux!» tranche l'auteur qui n'a jamais eu de complexes envers le pays de Claudel. Il admet que son classique qui lui colle à la peau depuis 1968... est un «boulet»: «Je sais fort bien que pour bien du monde, je serai toujours l'auteur des Belles-Soeurs, même si j'ai écrit plein d'oeuvres après, et des meilleures...»

Signe des temps, bien que la ministre de la Culture, Christine St-Pierre, se réjouisse du rayonnement des Belles-Soeurs, c'est le secteur privé qui rend possible ce projet. Et ce n'est pas tous les jours que de grosses pointures du monde des affaires se déplacent pour une nouvelle culturelle. Hier matin, à la conférence de presse, les dirigeants de Loto-Québec, Power Corporation, CGI et même Michael Sabia de la Caisse de dépôt étaient assis aux côtés des trois artistes. «C'est du vrai mécénat, soulignait Tremblay au Devoir. Personne ne va se faire de l'argent ni de la publicité avec cette tournée-là. Aux dernières nouvelles, Loto-Québec ne vend pas de billets de loterie en France.»

À moins que nos belles-soeurs décident de vendre en coulisse des timbres dérobés à Germaine Lauzon!

***

Collaborateur du Devoir
3 commentaires
  • Dieter Uhlen - Inscrit 13 mars 2011 15 h 16

    ça va couter cher en préparation..

    Bon, elles ont un an pour apprendre à prononcer à peu près correctement la langue française ! sinon ça risque d'être un sacré bide !

    à moins d'invener des sous-titres pour le théatre !! le mieux, pour qu'elles aient vraiment du succés serait peut être de jouer la piece en anglais !! snobs comme ils sont nos chers cousins français s'extasieraient c'est sûr ! tandis que là ils risquent de bouder la pièce.. mais c'est pas grave, la production à Paris distribuera des invitations gratuites au tout-Paris (aux frais de nos contribuables Québecois), pusique c'est souvent comme ça que les Québecois « trouvent » un public (lequel ?) à Paris !!!!
    la pièce sera ainsi vue par les très nombreux Québecois et Canadiens vivant en France.. on trouvera quelques spectateurs payants ici et la`...

  • Daniel Meyer - Inscrit 15 mars 2011 14 h 09

    Belles-Soeurs

    Cher Dieter Uhlen,
    Que vous êtes pessimiste!

  • Mario Pellerin - Inscrit 26 avril 2011 02 h 42

    Belles-Soeurs à Paris

    Chère Dieter,
    Je suis Français et j'ai vu la pièce à Montréal (après avoir attendu 4 heures pour avoir mes places...) et j'ai presque tout compris ! Et je fais une pub à ce spectacle depuis que je suis rentré !
    Détrompez-vous, il est très attendu du public, surtout que nous commençons à avoir énormément de spectacles musicaux à Paris maintenant. Et j'y retournerai !!!!
    Mais l'idée du surtitrage n'est pas à négliger, comme à l'Opéra ou à Châtelet, où on y joue Sweney Todd en ce moment. Quand je vous disais qu'il y a un public pour le musical à Paris...
    Vive les Belles-Soeurs, elles sont é-coeu-rantes !
    Laurent Stachnick.