En bref - Le premier prix Annick-Lansman à Geneviève Billette

C'est la dramaturge Geneviève Billette qui est sortie gagnante, avec sa pièce Les ours dorment enfin, de la liste de 12 finalistes au premier prix Annick-Lansman. Elle gagne une somme de 1500 euros, une résidence à Marimont en Wallonie et l'édition de son texte.

Ce prix, qui «souhaite valoriser un texte pouvant à la fois constituer la base d'un spectacle de qualité pour des publics de moins de 13 ans et participer au développement du plaisir de lire le théâtre à partir de 9-10 ans», est original de plusieurs façons, mais surtout par le fait que ce sont les 22 partenaires de l'éditeur Lansman — dont la Maison Théâtre, les Gros Becs et le Festival Méli'môme, entre autres — qui s'engagent à assurer la promotion de l'auteur et de sa pièce. Plus de 58 auteurs belges, français et québécois avaient soumis un texte.