Gigantisme de scène

Le Théâtre de la Dame de coeur, à Upton, fait tout en grand. Le domaine historique sur lequel il se déploie est grand, sa salle extérieure de 400 places est grande et le talent de ses comédiens est immense. Bref, un projet gigantesque à la mesure — ou à la démesure — de ses marionnettes.

Vous l'aurez compris, les grands spectacles de la Dame de coeur, en Montérégie, mettent en scène des marionnettes si colossales que seuls des comédiens formés à la technique de manipulation avec harnais et ayant suivi un programme en «médecine sportive» peuvent surmonter les contraintes physiques liées au gabarit de ces personnages surdimensionnés. Un défi de taille qui sera relevé une fois de plus cet été, à compter du 25 juin, avec une production intitulée Le Voleur d'ombres.

L'action prend place dans un vieux théâtre tout démantibulé. Avant que l'action ne commence, un marionnettiste s'amuse en coulisse avec un jeu électronique. Soudainement, une forme étrange et mystérieuse s'élève de l'écran et prend le contrôle de la troupe. Dès lors, les rôles s'inversent entre les marionnettes et leurs marionnettistes puisqu'on ne sait plus qui manipule l'autre. Les artistes sont-ils en péril?

Richard Blackburn signe la direction artistique de cette révolte de marionnettes géantes. Le scénario est aussi de lui ainsi que de René Charbonneau, Sylvain Gagnon, Luc Labarre, Pascale Rafie et Yves Simard.

Si le spectacle est destiné aux petits et grands, les petits se voient ici avantagés. Car, 12 mois par année, le nouveau centre d'interprétation de marionnettes géantes (CIMBAD) accueille des groupes scolaires pour leur faire découvrir et expérimenter l'univers de la marionnette surdimensionnée. Sous l'oeil attentif des professionnels, les jeunes peuvent ainsi créer et mettre en scène des personnages géants. Trois volets sont offerts: volet découverte, d'une durée de trois heures; initiation, six heures; et projet-école qui s'insère dans le projet éducatif et vise la création d'un spectacle.

Et comme dans tout bon théâtre d'été qui se respecte, il est possible de souper et de se loger sur place, à Upton. Le restaurant le Vieux Moulin propose une carte aux saveurs du terroir.

Théâtre de la Dame de coeur

% (450) 549-5828

www.damedecoeur.com