Théâtre - Cyrano revisité

«C'est un roc!... c'est un pic!... c'est un cap! Que dis-je, c'est un cap?... C'est une péninsule!...» C'est par cette citation bien connue de Cyrano de Bergerac, projetée sur une toile tendue en fond de scène, que sont accueillis les spectateurs du Cyrano Tag de la Compagnie Vox Théâtre.

La référence est on ne peut plus claire: il s'agit d'une relecture de l'oeuvre d'Edmond Rostand, qui projette cette grande histoire d'amour dans un lieu qui pourrait être ici ou ailleurs, dans une époque qui pourrait se situer aussi bien hier que demain. Le public cible, soit les 11 à 14 ans, peut ainsi découvrir et s'approprier ce classique de la littérature francophone.

À l'aide de marionnettes à fils et à main prenante, trois comédiens (Pier Rodier, Marie-Thé Morin et Sasha Dominique) interprètent les quelques personnages auxquels l'adaptation de Marie-Thé Morin a ramené l'oeuvre originale: Cyrano, Christian, Roxane, Ragueneau (ami et confident de Cyrano), deux mécréants sans noms ainsi que Guiche, devenu ici le chef de l'un des clans qui s'opposent dans une guerre urbaine.

Parce que le contexte, celui d'une ville en guerre, n'a pas changé; non plus que l'essence des personnages: Christian est toujours aussi beau que bête, Roxane est toujours aussi belle que frivole, Cyrano est toujours aussi laid et brillant que belliqueux, alors que Guiche voudrait bien s'attirer les faveurs de la belle Roxane... Délaissant les alexandrins, Marie-Thé Morin a tout de même conservé quelques-unes des plus belles phrases du texte original. Pour le reste, elle a privilégié un français actuel, mâtiné de quelques couplets de chansons et de spoken word.

L'environnement sonore, créé en direct par Olivier Fairfield, soutient à merveille le texte et meuble les nombreux, quoique rapides, changements de décor. Et, à la manière des tags qui surgissent soudainement sur les murs de la ville, des phrases apparaissent de temps à autre sur le mur du fond, soulignant ainsi la beauté et l'intemporalité du texte de Rostand.

À voir en vidéo