Théâtre - Entre ciel et terre

Une scène de la pièce Angel
Photo: Irene Roiko Curitiba Une scène de la pièce Angel

Le Théâtre la Chapelle a le chic pour accueillir, en provenance de l'étranger, des objets théâtraux non identifiés qu'on ne voit pas ailleurs. Singulier spectacle que cet Angel qui marie danse, art de la marionnette, élément clownesque, complicité avec le public et poésie. Un solo inclassable qu'on doit à la compagnie néerlandaise Dudapaiva, du nom de son interprète principal.

Doté d'une forte présence scénique, le danseur Duda Paiva campe un clochard aviné qui erre dans un cimetière — dont les tombes sont poétiquement évoquées par une série de petits monticules de feuilles mortes. Plein d'aisance, l'artiste improvise d'abord avec le public, à qui il réclame quelques sous. Mais c'est surtout quand son compagnon de mousse apparaît qu'Angel prend véritablement son envol.

Dépenaillé et hirsute, cet homme tombé bien bas dialogue en effet avec une créature en apparence céleste, une statue perchée sur la dernière demeure d'un garçonnet de quatre ans. Le tableau chorégraphique qui mène à l'animation de cet angelot de pierre se révèle un moment de grâce. La marionnette, elle, étonnamment expressive, dotée d'une forte personnalité, semble pourvue d'une vie propre. Outre des mouvements très précis, Duda Paiva prête une voix distinctive, haut perchée, à ce personnage qui a aussi sa propre langue (une partie de son texte est en français, alors que le mendiant s'exprime essentiellement en anglais).

Un chérubin à la nature ambiguë, qui pourrait bien être une âme perdue tombée du ciel, un émissaire de la Faucheuse venu donner le baiser de la mort au clochard, ou même le produit de son délire éthylique. Entre l'humain déchu et la créature pas si angélique qu'elle le paraît s'engage un échange où se mêlent tendresse et violence. On aura aussi droit, entre ces deux êtres soudés l'un à l'autre, à un corps à corps très prenant, qui vire au combat. Une danse macabre d'où émerge une étrange beauté.

À l'image de son improbable couple, Angel est un spectacle juché entre un humour terre à terre et la grâce, entre l'état déliquescent du mendiant et ses aspirations transcendantes. Une oeuvre originale, au charme très particulier.

À voir en vidéo