Le Théâtre français du CNA fait place aux enfants

C'est dans un café montréalais que Wajdi Mouawad dévoilait hier matin la prochaine saison du Théâtre français du Centre national des arts d'Ottawa. Une saison riche, pleine, qui comptera un total de 18 spectacles, la moitié d'entre eux ciblant les jeunes publics, et que le directeur artistique a voulu coiffer d'un titre global: Nous sommes en manque.

On verra d'abord deux pièces de Mouawad: Littoral et Ciels — qui sera créée cet été au festival d'Avignon —, coproduites par le CNA en exclusivité nord-américaine et dans la mise en scène de l'auteur. On recevra aussi Blackbird de David Harrower dans la production française qui passera aussi au TNM et Hedda Gabler d'Ibsen mise en scène par Thomas Ostermeier de la Schaubühne (une première à Ottawa).

Place aussi aux metteurs en scène québécois, comme Brigitte Haentjens (Woyzeck), Éric Jean (Hippocampe), Christian Lapointe (qui revient à ses premières amours avec Limbes d'après Yeats), Marcel Pomerlo (qui monte Sonate d'automne d'Ingmar Bergman) et Denis Marleau qui fait un retour au Théâtre français avec Une fête pour Boris qui sera créée au FTA dans quelques semaines puis qui prendra le chemin d'Avignon.

Du côté de la section jeunesse dirigée par Benoît Vermeulen, c'est vraiment l'abondance; on se paye même le luxe d'une série «ados» avec Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, Les Zurbains 2009 qui vient tout juste d'être créée au Théâtre Denise-Pelletier, et Assoiffés... d'un certain Wajdi Mouawad.

Au programme aussi, Le Bain de Jasmine Dubé (pour les petits dès trois ans) qui propose également une création pour les plus vieux, Les Mauvaises Herbes. On pourra voir également une adaptation d'Alice au pays des merveilles mise en scène par Hugo Bélanger pour Tout à trac et les Naufragés du A, L'Ombre de l'escargot de Jean-Philippe Joubert, une création des Nuages en pantalon, de même qu'une production belge, Têtes à claques, sur l'exclusion, et une «folie» de l'Ubus Théâtre, Le Périple, qui se passe dans un autobus. On en saura davantage (date des représentations, prix des billets, tranches d'âge, activités parallèles, etc.) en consultant le site Internet www.nac-cna.ca/tf.

À voir en vidéo