À Lévis - L'Anglicane renaît

En début de semaine, à Lévis, on ouvrait enfin les portes de la nouvelle Anglicane. Ce sont donc 11 nouvelles pièces qui s'ajoutent à cette magnifique salle de spectacle, d'abord une église de style néogothique érigée en 1850 et conçue par Édouard Stavely. Après une dizaine de mois de travaux, la transformation est remarquable: ce vaste projet de réaménagement est à la hauteur des attentes.

Avec des coûts s'élevant à 3,4 millions, L'Anglicane fait peau neuve. C'est nul autre que Bob Walsh qui aura l'honneur d'ouvrir, vendredi prochain, une programmation chargée tout au long du printemps. Des artistes tels Dan Bigras, Claude Léveillée, Yves Desrosiers, Coral Egan, Karen Young et Jeszcze Raz doivent ainsi se produire dans les nouveaux lieux jusqu'à la fin mai.

Qu'en est-il de la salle elle-même? Les travaux de la firme Dan S. Hanganu visaient à rendre L'Anglicane «plus performante, confortable et accueillante», selon Luc Mercure, directeur général de la diffusion culturelle de Lévis. Parmi les changements, on remarque une scène plus vaste, un jubé transformé en balcon avec une plus grande capacité d'accueil, de même qu'un changement en faveur d'un mobilier plus sobre. Une billetterie, des loges et un salon pour les artistes facilitent l'accès en général. Un foyer permet aussi un meilleur accueil des spectateurs avant le spectacle et pendant l'entracte.

La capacité d'accueil de L'Anglicane passe maintenant à 240 spectateurs. Avec ce rêve qui se réalise enfin après dix ans d'espoir, on peut presque parler d'une nouvelle salle de spectacle dans la région de Québec.