Théâtre d'été en trois actes

Théâtre d'été rime avec légèreté mais aussi avec diversité. Un bref regard sur trois théâtres en région montre comment l'été se joue en des registres différents.

«Piège pour un homme seul»? Si j'ai bien compris, ce fut d'abord une pièce de théâtre signée Robert Thomas pour ensuite doublement devenir un film, puisque adaptée respectivement par Alfred Hitchcock et John Peyser. Et voilà la pièce de retour sur les planches, en chaloupant, si j'ose dire, puisque c'est le bateau-théâtre L'escale qui la présente cet été, à Saint-Marc-sur-Richelieu, du 14 juin au 31 août. Le dramaturge et romancier Michel Tremblay signe l'adaptation de cette comédie policière où un jeune marié fait appel à la police pour signaler la disparition de son épouse. Il semble cependant y avoir maldonne sur la madonne, le jeune époux étant convaincu que la tendre moitié que lui ramène la force constabulaire n'est pas la sienne. À moins qu'il ne souffre d'amnésie? Pour l'occasion, le metteur en scène Peter Batakliev a rassemblé une équipe de choc: Jean-François Casabonne, Raymond Bouchard, Jean-Bernard Hébert, Donald Pilon et Janine Sutto. Après trois années d'abandon, la salle de l'Escale, tout comme le bateau lui-même, ont été rénovés il y a peu.


Parmi les autres pièces à l'affiche en région cet été, retenons deux titres, Ladouceur et fils, présentée au Théâtre Les Grands Chênes, à Kinsey Falls, à partir du 19 juin, et L'Île aux fromages, une création du Théâtre de la Dame de coeur, à Upton, à partir de juin. Mise en scène par Normand Chouinard, Ladouceur et fils est une comédie de Neil Simon dont la distribution comprend Marcel Leboeuf, Martin Drainville, Patrice Robitaille, Dominique Quesnel, Adèle Reinhardt et Lise Martin. Fier propriétaire d'une compagnie fabriquant des fruits en cire et en plastique, Edmond Ladouceur débarque à Montréal avec sa femme pour y visiter ses deux fils, à l'aube de l'âge d'homme. Le plus vieux initie son cadet aux joies de la ville — clubs, femmes et alcool. Le brave paternel saura-t-il ramener ses rejetons dans le droit chemin?


Avec des textes d'Anne Saint-Denis et sous la direction artistique de Richard Blackburn, L'Île aux fromages, c'est l'histoire d'un immense vaisseau en papier où le crapuleux capitaine doit mater une révolte et composer avec une passagère clandestine et une visionnaire de son équipage. À noter qu'il s'agit d'une reprise du spectacle de marionnettes géantes de l'an dernier. Le spectacle est diffusé dans une salle extérieure dotée de sièges pivotants et chauffants; la scène est ouverte sur 360 degrés.


Les trois théâtres d'été mentionnés ici, par le biais de forfaits, font également rimer dramaturgie et gastronomie.





Bateau-théâtre L'Escale


www.bateautheatrelescale.com/


1-866-4446





Théâtre les Grands Chênes


www.grandschenes.ca/


(819) 363-2900





Théâtre de la dame de coeur


www.damedecoeur.com/


(450) 549-5828