Théâtre - La jeune fille et la mort

C'est d'abord une surprise scénographique qui attend le spectateur à l'Espace Go. Le metteur en scène Denis Marleau a aménagé une chambre sur la scène, si bien qu'on peine à reconnaître le théâtre dans ce petit espace carré qui ceint entièrement le public, un refuge intime où se jouera une cérémonie des adieux. La pièce de Marina Tsvetaïeva nous transporte dans un château de Bohême, aux derniers frémissements de l'an 1799, alors que s'étiole un Casanova éteint.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .