«Enquête» et «T’es où, Youssef?» dominent la soirée des artisans des prix Gémeaux

Le documentaire «T’es où, Youssef?», qui a été présenté à Télé-Québec, est réalisé par Gabriel Allard-Gagnon, avec le documentariste Raed Hammoud (sur la photo).
Photo: Télé-Québec Le documentaire «T’es où, Youssef?», qui a été présenté à Télé-Québec, est réalisé par Gabriel Allard-Gagnon, avec le documentariste Raed Hammoud (sur la photo).

Jeudi soir, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a récompensé les artistes et artisans de la télévision et des médias numériques dans 50 catégories. La série d’affaires publiques Enquête a obtenu quatre prix Gémeaux, soit ceux de la Meilleure série ou spéciale d’affaires publiques, de la Meilleure réalisation : affaires publiques, de la Meilleure recherche : affaires publiques et du Meilleur reportage long (plus de cinq minutes).

À égalité avec Enquête, le documentaire T’es où, Youssef ? a également remporté quatre prix : Meilleure émission documentaire : société; Meilleure réalisation documentaire : société, histoire et politique – émission ; Meilleure recherche : documentaire – émission ; et Meilleure composante numérique pour une émission ou série : documentaire.

Deux tours du chapeau

Parmi les autres productions ayant brillé jeudi soir suivent de près, avec trois prix chacune, la série documentaire De garde 24/7 (Meilleure série documentaire : société, Meilleur scénario : documentaire – série et Meilleur son : magazine, affaires publiques, documentaire toutes catégories) et la série dramatique L’imposteur (Meilleure distribution artistique : fiction, Meilleure musique originale : fiction et Meilleur thème musical : toutes catégories).

Sept coups doubles

Pour leur part, sept productions se sont illustrées dans deux catégories chacune. Ainsi, L’héritier a remporté les Gémeaux de la Meilleure émission ou série documentaire : biographie ou portrait et de la Meilleure réalisation documentaire : biographie ou portrait, arts et culture, nature, sciences et environnement – émission. 1000 jours pour la planète a récolté ceux de la Meilleure émission ou série documentaire : nature, sciences et environnement et de la Meilleure direction photographique : affaires publiques, documentaire – série.

Délateurs est reparti avec les prix de la Meilleure émission ou série : docufiction et de la Meilleure réalisation : docufiction, tandis que Conte du Centre-Sud recevait ceux du Meilleur montage : affaires publiques, documentaire – émission et de la Meilleure musique originale : documentaire.

La deuxième saison des Pays d’en haut, qui domine la course avec 16 nominations au total, a valu à ses artisans de ressortir gagnants dans les catégories du Meilleur son : fiction et Meilleurs décors : fiction. Les Gémeaux de la Meilleure création de costumes : toutes catégories et des Meilleurs maquillages, coiffures : toutes catégories ont été remis aux artisans de la spéciale humoristique Bye Bye 2016. Quant à Vérités et conséquences avec Louis T, elle a remporté les Gémeaux de la Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : affaires publiques, sport et de la Meilleure animation pour une émission ou série originale produite pour les médias numériques : affaires publiques, sport.

La remise de prix est encore jeune

Animée par Louise Deschâtelets et Jean-Sébastien Girard, la Soirée des artisans et du documentaire des 32es prix Gémeaux s’est déroulée jeudi soir. En lice : 421 finalistes de la télévision et des médias numériques répartis dans 50 catégories. Il s’agissait d’une première pour les animateurs. La liste complète des lauréats se trouve sur le site de l’Académie (academie.ca). Dimanche, Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier animeront pour la deuxime fois le 32e Gala des prix Gémeaux sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé dès 19 h 30.