Mort prématurée de Sylvain Lelièvre

Journée triste pour la chanson québécoise et la culture d'ici: Sylvain Lelièvre, 59 ans, est mort hier à 15h50 à Hôtel-Dieu de Lévis, entouré de sa famille qui le veillait. Le célèbre auteur de Marie-Hélène avait subi dimanche une embolie cérébrale sévère alors qu'il revenait des îles de la Madeleine en avion.

Les détails des funérailles de Sylvain Lelièvre seront connus aujourd'hui. Natif de Limoilou, l'auteur-compositeur, qui s'apprêtait à fêter l'année prochaine ses 40 ans de carrière, vivait à Montréal depuis des années.

Sylvain Lelièvre a été pris d'un malaise dimanche dans l'avion d'Air Canada qui revenait à Montréal des îles de la Madeleine, où il avait séjourné pour donner des ateliers d'écriture et un spectacle. Lors d'une escale à Québec, l'équipage a découvert M. Lelièvre inconscient, et il semble qu'il soit resté inconscient depuis dimanche.

Selon le communiqué émis hier par l'Hôtel-Dieu de Lévis, qui refusait de donner plus de détails selon le voeu de la famille, Sylvain Lelièvre est décédé à la suite d'une "embolie gazeuse cérébrale sévère". Il avait été admis à l'hôpital "pour une rupture probable d'une bulle d'emphysème qui a entraîné une détérioration brutale de son état de santé". On lui a administré des traitements en chambre hyperbare, a expliqué le porte-parole de l'hôpital, mais sa condition s'est détériorée et il a plongé dans un coma profond. Il est décédé entouré de sa conjointe et de ses proches.

L'embolie gazeuse est une forme d'embolie plutôt rare, provoquée par l'arrivée soudaine d'air dans les vaisseaux sanguins. Ce type d'embolie peut survenir à la suite d'une décompression, par exemple lors d'un accident de plongée sous-marine. Le fait d'être en avion pourrait la déclencher, semble-t-il. Le traitement en chambre hyperbare consiste à augmenter la quantité d'oxygène dans les tissus.

Le caractère soudain de cette disparition a causé tout un choc hier. Sur les ondes de LCN, un Claude Léveillée très ému déclarait que Sylvain Lelièvre "demeure probablement un des plus grands auteurs de chansons", qui avait "un côté Charles Trenet et un côté Léo Ferré" et qui était un "pianiste remarquable", a-t-il dit.

Ce coup du sort est d'autant plus cruel que Sylvain Lelièvre débordait de projets: son actuel spectacle, Versant jazz, applaudi par la critique et très apprécié du public, devait se poursuivre jusqu'à l'année prochaine. M. Lelièvre travaillait également à l'écriture de son deuxième roman.