À voir à la télévision le lundi 26 septembre - Planète Dylan

C'est sûrement un des rendez-vous télévisuels les plus attendus de l'automne. Et pour les fans de Bob Dylan, c'est l'extase. Mais c'est aussi un documentaire passionnant pour ceux qui connaissent moins bien Dylan.

On attendait beaucoup de cette rencontre historique entre un des plus grands réalisateurs américains depuis 30 ans, Martin Scorsese, et un des plus grands auteurs-compositeurs de l'après-guerre, Bob Dylan. Le résultat, plus de trois heures trente (la suite demain), est un portrait incomplet mais vraiment intéressant d'un personnage kaléidoscopique, qui demeure quelquefois insaisissable mais que Scorsese parvient quand même

à éclairer. Et ce, en démontrant surtout que Dylan n'est pas nécessairement une sorte d'ange tombé du ciel, mais un jeune homme ambitieux, férocement talentueux et doué («Je pouvais apprendre une chanson une ou deux fois après l'avoir entendue», dit-il), qui s'inscrivait dans un contexte social, historique et sociologique précis que le réalisateur explore en détail, à l'aide d'entrevues avec ceux et celles qui ont côtoyé Dylan.

Mais le coeur du film, ce sont à la fois

les confidences de Dylan lui-même ainsi que les différents films d'archives très rares, extraits de conférences de presse, pièces folk sur différentes scènes, et surtout des extraits

sensationnels de chansons filmées lors des concerts houleux de la tournée 1966 en Grande-Bretagne, où Dylan divise les salles avec sa nouvelle approche rock.

Scorsese couvre uniquement la grande période créative de Dylan de 1960 à 1966. On rêverait d'une suite, évidemment. En attendant, sachez qu'à peine diffusé à la télévision le film est déjà en vente en format DVD.

American Masters / Bob Dylan

PBS, 21h