Chanter la mer et son apanage

C'est sur le thème «Mythes et légendes» que la Fête des chants de marins larguera ses amarres pour la septième année consécutive vendredi prochain dans le très beau village de Saint-Jean-Port-Joli nommé Capitale culturelle du Canada 2005. Au fil des contes et des chansons, des récits et des discussions, le thème retenu cette année évoquera le mystère et le monde imaginaire tout en demeurant en lien avec le monde maritime.

Le coeur de la Fête des chants de marins bat principalement du côté des scènes où les artistes donnent rendez-vous aux festivaliers. Cet été, l'Europe est représentée par un groupe de Bretons, le XV Marin, les États-Unis par The Johnson Girls, ensemble vocal féminin, et le Canada par Anita Best, une chanteuse terre-neuvienne très appréciée ainsi que par North by West, un trio de chanteurs de Colombie-Britannique. Plusieurs groupes participants proviennent aussi du Québec: Les Zalarmes, un choeur de sept jeunes filles accompagnées de trois musiciens dont le répertoire très original conquiert tous les publics; le groupe Triodas qui présente musique, danse et percussions; Les Matelots du Roy composé d'un chanteur et de musiciens qui mettent en valeur une partie des traditions orales québécoises; Les Moules marinières, six voix gaspésiennes spécialisées dans les «shanties» ainsi que La marée chante et SOLARÉ, deux chorales de la Côte-du-Sud. Monique Miville-Deschênes, auteure-compositeure-interprète de la région, est également de la fête.

L'un des objectifs visés par les organisateurs de la fête est de redonner le fleuve et son bord aux résidants ainsi qu'à tous ceux qui y séjournent en touristes; un pas supplémentaire a été fait dans ce sens cette année puisqu'une baignade dans le fleuve, ouverte à tous, est au programme. Autre nouveauté: un marché portuaire installera ses étals sur le quai de Saint-Jean-Port-Joli où l'on pourra se procurer des produits du terroir. Afin de faciliter l'accès aux activités, un système de tarification amélioré a été mis en place, permettant aux spectateurs d'acheter à la pièce les activités qui les intéressent.

La gastronomie n'est pas en reste puisque vendredi soir un repas de Moules et de frites présidé par le chef Grégoire Bourdeau et samedi midi, un Festin de mer comprenant cinq services concoctés par des chefs régionaux feront découvrir les produits du terroir aux gourmets. Roger Bernier présentera les vins qui se marieront harmonieusement aux mets; Serge Fournier, passionné de fromage, fera découvrir le Galarneau, dont le nom provient d'un vieux terme marin français, un fromage fermier biologique de chèvre provenant de Saint-Damien-de-Buckland en Chaudière-Appalaches. Carole Henstridge de l'auberge La Gobichonne de Cap-Saint-Ignace et Martin Boucher du Manoir des Érables mettront également la main à la pâte. Les professeurs et les étudiants de l'école de cuisine L'Envolée de Montmagny assisteront ces chefs. Le chroniqueur en tourisme Paul Simier présentera une conférence accompagnée d'une dégustation de rhum agricole et d'acras de morue.

Une fête familiale

À la Fête des chants de marins, on n'oublie pas les parents et leurs enfants; un grand pique-nique destiné aux familles et animé par le duo de conteurs Mille Sabords se tiendra sous un chapiteau le dimanche avant-midi. Beaucoup d'animation et plusieurs activités familiales auront lieu tout au long de la fin de semaine; le trio Souffle artistique, notamment, animera un atelier de création consistant à peindre de petits voiliers. On proposera également des ateliers de noeuds marins et de contes, ainsi qu'un concours de construction d'embarcations. Les ateliers de chants de marins et de danse bretonne agrémentent la programmation. Les résultats d'un concours d'écriture, la fameuse «dictée maritime» annuelle, une conférence, une table ronde et des récits sont également à l'horaire.

La Fête se déroulera cette année sous la présidence d'honneur de Jacques Gingras qui travaille dans le droit des affaires au Québec, au Canada et à l'étranger. Membre du conseil d'administration de Voile Internationale Québec inc., organisateur de la Transat Québec-Saint-Malo dont il assure la présidence depuis 1997 et cofondateur des Marinas du Vieux Port et de la Chaudière, Jacques Gingras navigue depuis 32 ans sur le Saint-Laurent, les Grands Lacs, l'Atlantique, la Manche et les Caraïbes.

Plusieurs sites accueillent les diverses activités liées à la Fête: le parc des Trois-bérets où se dresse le chapiteau, le centre socioculturel Gérard-Ouellet, le parc Nautique à la marina, le quai et le bord du fleuve. Pour l'occasion, le Musée maritime du Québec, la Chapelle des marins et la Maison ancestrale Dion à L'Islet-sur-Mer (le village voisin) mettent également leurs locaux à contribution.

La Fête des chants de marins se tiendra les 19, 20 et 21 août 2005 à Saint-Jean-Port-Joli. Informations: www.chantsmarins.com ou % (418) 598-9993.

Collaboratrice du Devoir