«In French Please !», Adamo

Dans les années 1960, c’était la tartine du tube : on se précipitait sur les sorties ricaines, britiches, on traduisait vite fait, on copiait-collait les arrangements, et hop ! Un Richard Anthony, un Johnny, un Clo-Clo triomphaient à répétition. Pas Adamo, l’Aznavour des yé-yé, signataire de son répertoire immensément populaire. Qu’il propose aujourd’hui un florilège d’adaptations « en français, s’il vous plaît », de ses préférées anglo-saxonnes est en cela un geste.Un gentil pied de nez. Le plus italien des Belges aime la prosodie française et rappelle qu’on peut, si l’on sait y faire, tout franciser. Ainsi, sans grande audace, mais avec bon goût et grand soin (avec l’aide de Stephan Eicher), il revisite du GilbertO’Sullivan (exquise Clair), de l’Elton, du Dylan, de l’America, du Kansas autant que du… Pearl Jam. Joli clin d’oeil, il va jusqu’à partager du 10cc avec Jane Birkin (J’dis pas qu’je t’aime) et du Carole King avec l’improbable Daniel Auteuil (Je suis ton ami). Élegantissime Salvatore.

In French Please !

★★★ 1/2
Chanson

Adamo, Universal

À voir en vidéo