«La vie moderne», La Grande Sophie

Neuvième album studio pour Sophie Huriaux. Qui nous arrive en janvier parce que décalé : la ruée postpandémie de l’automne a été cruelle. La Grande Sophie a été raisonnable, elle si impatiente d’ordinaire. Peut-être n’y a-t-il plus d’ordinaire ? « Nous ne savons pas où nous allons […] Nous traversons ensemble / un épisode qui ne ressemble / à aucune autre fois », chante-t-elle à la première personne du pluriel. Avec sa seule guitare, comme aux années 1990 de ses débuts, elle va. Marche vers La mer, picking en boucle. S’arrête le temps de regarder le monde courir, se voit vieillir : « Le corps change / en échange de quoi ? » Qu’en est-il du passé, des gens qu’on ne voit plus que de loin en loin, se demande-t-elle dans Les au revoir. Et puis la voilà pressée de vivre « le temps qui nous reste » dans Un roman. Simplement, avec toute la lucidité d’une chanteuse populaire qui dure en douceur, La Grande Sophie fait le tour de la situation. La sienne, la nôtre. Et nous, fidèles et un peu dans le même état qu’elle, on la suit.

Cliquez ici pour découvrir un extrait.

La vie moderne

★★★ 1/2
Chanson

La Grande Sophie, Universal

À voir en vidéo