«Cookin’ with Blue Note at Montreux», Donald Byrd

Reçu juste avant Noël, ce message d’Étienne Champagne, animateur de l’essentielle émission Rythmologie (les jeudis, 20 h, sur CISM) : « Je te suggère d’écouter le bijou retrouvé dans les voûtes de Blue Note » que les experts du groove, comme le DJ Gilles Peterson et lui, rêvaient d’entendre : la captation du concert que le trompettiste Donald Byrd et son orchestre offraient au Festival de jazz de Montreux en juillet 1973, peu après la parution des albums Black Byrd et Street Lady, monuments de la fusion jazz-funk-soul si cruciaux au développement du néosoul et du hip-hop. Des dix musiciens sur scène, plusieurs étaient des habitués des sessions de studio avec Byrd, les membres du groupe jazz-funk The Blackbyrds ou encore les brillants frères Mizell, compositeurs et réalisateurs, Fonce à la trompette, Larry liant avec ses nappes de synthés les pulsions du batteur Keith Killgo et du bassiste Henry Frankiln. Jazz et funk et spatial, le son de l’orchestre se révèle ici plus croustillant qu’en studio, Byrd glissant ses solos sur de robustes rythmiques. Un bijou, c’est le bon mot.

Cliquez ici pour découvrir un extrait.

Cookin' with Blue Note at Montreux

★★★★
Jazz

Donald Byrd, Blue Note

À voir en vidéo