«Sail On Sailor 1972», The Beach Boys

Et nous voilà gratifiés, moyennant obole, de six disques de plus pour la suite de l’histoire à la fois très simple et compliquée des Beach Boys. Où en sommes-nous ? En 1972 ; le titre le précise. Où en sont les Beach Boys ? Un peu perdus. Entre eux. Dans l’époque. Et quelque part dans la tête de Brian Wilson. Si le coffret précédent, Feel Flows, parachevait fluidement les années soixante, Sail On Sailor est la chronique de dérives. Carl Wilson s’offre son propre océan solo, rétro avant l’appellation contrôlée : un Carl… And The Passions, dont on obtient ici genèse, essais, variantes. Dans ce fatras, on se surprend à découvrir un bon Beach Boys détourné. Pendant ce temps, les tournées continuent bon train, le groupe tâte un rock plus contemporain, où ce sont les remplaçants — Ricky Fataar, le futur Stig O’Hara des Rutles, et Blondie Chaplin — qui brillent. Ce n’est pas très Beach Boys, mais fort bon. Le voyage nous mène au petit bonheur jusqu’à Holland, brillantissime album d’un groupe rafraîchi. Erratique ou pas, le parcours est passionnant.

Cliquez ici pour découvrir un extrait.

Sail On Sailor 1972

★★★★
Coffret

The Beach Boys, UMe

À voir en vidéo