«A Mile In My Shoes», Véronique Turcotte avec Pierre Côté

Imaginez un « souvenir », disponible à la sortie du bar-salon, jouxtant le resto. C’est un peu ça, l’album de Véronique Turcotte avec Pierre Côté. Quelque chose comme le prolongement agréable d’une soirée de qualité, sans ostentation, ni grande ambition. Le premier disque d’une chanteuse-violoniste qu’on ne connaissait pas auparavant. Il s’est trouvé qu’on a reconnu son guitariste, Pierre Côté, un vétéran, un as. C’est leur tandem qui nous a attirés. Ça ne pouvait pas être mauvais. Ça ne l’est pas. Répertoire pour le moins disparate et sans audace, un peu de Beatles, un peu de Police, d’Eurythmics, mêlé à du Corcoran, du Ferland, quelques morceaux maison, tout ça jazzifié doucement. Du prévisible, mais en toute délicatesse, en toute discrétion. On pourrait même dire : un album conçu pour ne point déranger la clientèle. Timbre chaud, instrumentation impeccable. Rien à signaler, rien à redire. Une petite sortie des Fêtes, et puis un disque en poche. Pourquoi pas ?

Cliquez ici pour découvrir un extrait. 

A Mile in my Shoes

★★★
Lounge

Véronique Turcotte avec Pierre Côté, indépendant

À voir en vidéo