«Das ist die Berliner Luft», Paul Lincke

Les 31 décembre et 1er janvier étant traditionnellement dévolus aux musiques « légères », on nous permettra une petite avant-première sur ce disque à paraître au Canada vendredi prochain. Il célèbre un personnage musical berlinois : Paul Lincke (1866-1946), le très fameux compositeur de l’air Berliner Luft, sorte d’hymne populaire de la capitale berlinoise. Cette judicieuse monographie nous permet de découvrir, outre le fameux « tube », huit autres ouvertures, suites de valses et « morceaux de concert » de ce maître de l’opérette berlinoise,continuateur, dans l’Allemagne du Kaiser, d’un art porté haut par Offenbach. La période de gloire de Lincke fut le tournant du XXe siècle, les Berlinois étant ensuite (dès 1910) dépassés par les Viennois, Franz Lehár (1870-1948) en tête. Enrichissant une collection impressionnante de monographies sonores d’outsiders du genre (Fahrbach, Bilse, Gung’l, Eilenberg). CPO fait ici oeuvre très utile.

Paul Lincke Das ist die Berliner Luft

★★★★
Classique

Ernst Theis, CPO 555 428-2

À voir en vidéo