«Safe At Home», The International Submarine Band (avec Gram Parsons)

À l’été 1967, alors que des buvards petits carrés de sucre promettent l’accès à un monde parallèle de sensations exacerbées, des chevelus fomentent une révolution de leur cru. Et si la pop beatlesque rencontrait Marty Robbins, Merle Haggard et cie ? C’est le projet de l’International Submarine Band et de son chanteur et principal cheval, un dénommé Gram Parsons. Seulement voilà, les Byrds ont vent du vent nouveau et recrutent Parsons, poulain tellement content qu’il en oublie le plan de match et l’album tout prêt de l’ISB. En lieu et place, il fera sa fusion country-rock avec les Byrds et leur événementiel Sweetheart of the Rodeo. Il faudra des plongeurs de chez Sundazed pour récupérer l’épave sous-marinière. De note en bas de page de la saga Parsons, l’album Safe at Home est désormais réédité, augmenté, célébré. Suffit d’écouter leur version du Folsom Prison Blues de Johnny Cash pour s’en convaincre : la meilleure drogue n’était pas celle qu’on gobait.

Safe at Home

★★★★
Archives

The International Submarine Band (avec Gram Parsons), Sundazed Records

À voir en vidéo