«Intégrale des enregistrements studio 1959-2020», Hugues Aufray

Quand Johnny Hallyday débarqua en 1960, du haut de ses 17 ans, Hugues Aufray avait déjà dépassé la trentaine : il eut pourtant sa place dans la fameuse photo de Salut les copains en 1966, grand et sculpté à la hache, champion folk dès Santiano, adaptateur de l’ami Dylan et habitué du palmarès pop, tout à la fois. Sa belle voix valse l’hymne Stewball, nous fait chérir avec lui sa Céline (la première), salue chaque « monsieur le professeur » dans le monde entier avec le même naturel que celui qu’il use sur la roublarde C’est tout bon. On aurait beau chercher des temps faibles parmi les 427 titres gravés en six décennies, 45 tours, 33 tours et disques audionumériques rassemblés ici dans l’admirable collection des livres-intégrales de chez Universal (y compris raretés et duos, reprises et revisitées, dont un plein disque en hommage à Félix Leclerc), tout respire l’authenticité et tout tient la route. Qui plus est, à 93 ans, le cher Hugues chante encore. Nous avons bien de la chance.

Intégrale des enregistrements studio 1959-2020

★★★★ 1/2
Archives

Hugues Aufray, Fontana/Universal/Warner

À voir en vidéo