«Precipice Fantasy Part.I», Koudlam

Le musicien électronique français Koudlam fait un retour phénoménal. Après une pause de plusieurs longues années, il offre avec son dernier album, Precipice Fantasy Part. I, des sonorités plus raffinées, plus énigmatiques aussi, que ce qu’on connaissait de lui jusqu’alors, comme les néanmoins excellents et chaotiques vestiges du passé que sont See You All, Love Song (2009) et Alcoholic’s Hymns (2011). Puisque Koudlam n’a rien perdu de sa superbe, au contraire, il nous emmène cette fois dans un lointain voyage sensoriel, quasi surréaliste. Véritable illusionniste, il nous plonge dans les méandres de ses créations tonitruantes, nous transporte dans un monde fantastique où se rencontrent une musique électronique rétrofuturiste et une autre, décidément plus organique, teintée par la dark wave, le grunge et le folk. On passe alors d’une mélancolie brute filtrée au kaléidoscope avec Old Feeling, Am I Paranoid III et River à une dissonance orchestrée grandiose, comme avec Un nouveau départ, Grave for a Dolphin et My Church. À quand la « Part II » du disque ?

Precipice Fantasy Part. I

★★★★
Électro

Koudlam, Pan European Recording

À voir en vidéo