«Fais dodo dans un bayou de Louisiane», Nous sommes les Opossums musiciens

Une histoire de famille, à plus d’un titre. Il y a la famille que la chanteuse Bïa nous fait rencontrer dans son récit : des Opossums musiciens qui, chaque samedi soir dans le bayou louisianais, dégourdissent les pattes et encouragent les rapprochements. Jean-Guy, le p’tit manieur de dobro, a zieuté une brune « à la lumière de la lune ». Irrésistibles, ces Opossums. Depuis longtemps. À ce propos, comment ça s’est fait pour Mama Poss et papa Poss, à la fois couple uni et duo populaire ? Eh bien, un peu comme pour le couple Bïa Krieger–Érik West-Millette, tout aussi uni mais dont les disques et spectacles ont lieu plutôt séparément. Mais pas cette fois-ci : les tourtereaux ont trouvé chez ces Opossums la manière souriante et dansante de raconter leur propre histoire de famille, avec le concours d’Olaf Gundel, le collaborateur attitré de West-Millette, ainsi que d’une illustratrice aux traits doux, Fanny Berthiaume. Entre les airs délicieux du trio et les chansons traditionnelles revisitées (et mises en contexte, habilement), il n’y a plus, osons le cliché ici pertinent, qu’à laisser le bon temps rouler.


Fais dododans un bayou de Louisiane

★★★★
​Livre-disque

Bïa, E. West-Millette et O. Gundel, La montagne secrète

À voir en vidéo