«Secret Love Letters», Lisa Batiashvili et Yannick Nézet-Séguin

Ce CD centré autour de la violoniste géorgienne Lisa Batiashvili n’implique pas Yannick Nézet-Séguin à tous les étages, puisque le programme mêle oeuvres chambristes et orchestrales. Il est surtout sorti à point nommé pour relayer la tournée européenne de l’Orchestre de Philadelphie qui associe les deux artistes, dont les emplois du temps ou la COVID empêchaient probablement de graver un disque orchestral complet. Par ailleurs, le disque à thématique (plus ou moins tirée par les cheveux) est à la mode. Va donc pour Secret Love Letters, qui associe la Sonate pour violon et piano de Franck (avec le pianiste Giorgi Gigashvili), le 1er Concerto de Szymanowski et le Poème de Chausson, avec en prime Beau soir de Debussy. Alors, oui, on peut voir le CD comme le portrait d’une très fine et pure violoniste. Mais son Franck manque un peu de chair, et qui veut acquérir le sublime Szymanowski trouvera dans l’interprétation de Frank Peter Zimmermann une version moins onirique, plus expressionniste, idéalement couplée avec le 2e Concerto et celui de Britten.


Cliquez ici pour découvrir un extrait.​

Secret Love Letters

★★★ 1/2
​Classique

Lisa Batiashvili, YannickNézet-Séguin, DG 4860462

À voir en vidéo