«Two Sisters», Sarah Davachi

Sur Two Sisters comme ailleurs dans son oeuvre, la compositrice et experte des grandes orgues Sarah Davachi nous invite à nous intéresser à sa conception de la musique, à son choix de timbres et d’instruments (un rarissime orgue italien du XVIIIe siècle, l’un des plus gros carillons au monde, entre autres), à son exploration de l’échelle modale en composition, aux liens qu’elle fait entre musique ancienne et contemporaine, etc. Encore mieux : on peut simplement s’abandonner dans l’ambiance de cet album constitué de neuf longues, apaisantes et contemplatives pièces aux textures d’orgues, de cordes et de vents (très présents sur les deux volets de Icon Studies, magnifiques), de chant sur la touchante Alas, Departing. De la musique savante si on cherche à s’instruire entre les notes, mais aussi facile d’accès, la beauté des orgues, ses méticuleuses variations de timbres nous plongeant dans une sorte de rêve ; une démarche rappelant celle de la compositrice Pauline Oliveros et son concept de deep listening. Ce disque nous submerge, son écoute nous forçant à faire une pause du quotidien.

Cliquez ici pour découvrir un extrait.

Two Sisters

★★★ 1/2
​Avant-garde

Sarah Davachi, Late Music

À voir en vidéo