«Salve Regina», Julie Roset, Millenium Orchestra, Leonardo García Alarcón

La première chose qui frappe à l’écoute du nouveau CD de Leonardo García Alarcón, qui s’ouvre avec un Concerto a 5 tiré de The Lord Is my Light et Acis and Galatea, est une prise de son extraordinaire de définition et de profondeur. Le bijou est signé Manuel Mohino à Namur. Le Millenium Orchestra formé en 2014 est un orchestre baroque belge dirigé par le chef argentin et la soprano Julie Roset, une chanteuse parmi les six lauréats 2022 du concours Laffont du Metropolitan Opera de New York. Cette élève de la Juilliard School trouve ici un récital à la mesure d’une voix très légère et pure dont l’avenir dans la musique baroque est tout tracé. Sa prestation dans Haendel (emblématique plage : « Praise the Lord with Cheerful Noise », extrait de l’oratorio Esther) permet d’accorder un non vibrato orchestral à une conduitevocale assez linéaire, elle aussi minimaliste en vibrato, et donc de renforcer une cohérence esthétique. Tant que l’élégant pépiement ne déborde pas sur Mozart.


Salve Regina

★★★★
Classique

Julie Roset, Millenium Orchestra, Leonardo García Alarcón, Ricercar RIC 442

À voir en vidéo