Feist largue la tournée d’Arcade Fire

«Je ne peux résoudre cela en partant, et je ne peux résoudre cela en restant. Mais je ne peux pas continuer», a expliqué Feist, qu’on voit ici lors d’un concert en 2017 à la Place des Arts.
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir «Je ne peux résoudre cela en partant, et je ne peux résoudre cela en restant. Mais je ne peux pas continuer», a expliqué Feist, qu’on voit ici lors d’un concert en 2017 à la Place des Arts.

Feist largue le groupe Arcade Fire. L’artiste canadienne devait jouer en première partie du groupe montréalais lors de la portion européenne de sa tournée mondiale, mais elle a changé d’avis en raison des allégations d’inconduites sexuelles qui pèsent maintenant contre le chanteur Win Butler.

« Rester sur la tournée mondiale signifie que je défends ou que j’ignore le tort causé par Win Butler [le chanteur d’Arcade Fire], et partir impliquerait que je sois juge et jury. […] Je ne peux résoudre cela en partant, et je ne peux résoudre cela en restant. Mais je ne peux pas continuer », a-t-elle expliqué dans une publication en ligne.


 

« Je suis sûre que la meilleure façon de prendre soin de mon groupe, de mon équipe et de ma famille est de me distancier de cette tournée, mais pas de cette conversation », a-t-elle ajouté.

Feist a joué en première partie du spectacle d’Arcade Fire lors du tout premier arrêt de la tournée du groupe, mardi à Dublin, mais n’a pas glissé mot sur les allégations une fois sur scène.

Dans un article publié par le magazine Pitchfork il y a quelques jours, quatre personnes ont affirmé avoir subi du harcèlement et des contacts sexuels non désirés de la part du chanteur d’Arcade Fire. Win Butler a depuis nié ces allégations en soutenant que les relations avec ses  victimes présumées étaient consentantes.

Arcade Fire a entamé le 30 août dernier une tournée mondiale associée à son dernier album, WE. Le groupe a prévu traverser l’Europe avant de rejoindre l’Amérique du Nord vers la fin du mois d’octobre. Il doit s’arrêter au Centre Bell, à Montréal, le 3 décembre. Le chanteur Beck doit accompagner le groupe lors de la portion américaine de la tournée.

Plusieurs stations de radio ont déjà retiré temporairement des ondes les chansons du groupe canadien dans les derniers jours. Radio-Canada a également reprogrammé son émission En orbite de samedi prochain, qui devait porter sur Arcade Fire. Un nouvel artiste a été choisi, selon la société d’État.

À voir en vidéo