Décès de Pierre Bachelet

Paris — Pierre Bachelet, chanteur français et auteur d'un hymne mémorable aux mineurs de fond intitulé Les Corons, est décédé hier à son domicile de Suresnes, près de Paris, des suites d'une longue maladie, à l'âge de 60 ans. Il était l'auteur de chansons à succès comme Elle est d'ailleurs et En l'an 2001, mais aussi de nombreuses musiques de film, d'Emmanuelle aux Bronzés font du ski.

Pierre Bachelet avait fêté ses 30 ans de carrière avec six concerts donnés à guichets fermés au Casino de Paris, en octobre dernier. Le chanteur avait une nouvelle fois pu constater combien il était populaire. Le public connaissait sur le bout des lèvres ses plus grands succès.

Pourtant, l'auteur-compositeur avait commencé sa carrière dans le cinéma. Né le 25 mai 1944 à Paris dans le XIIe arrondissement, Pierre Bachelet avait passé son enfance à Calais et fait des études cinématographiques. En 1967, il était entré comme technicien dans un grand laboratoire cinématographique français. C'est là qu'il avait appris les bases lui ayant permis de faire ses premiers films, des documentaires pour la télévision, des annonces publicitaires et même un long métrage de montage sur Pablo Picasso en 1972.

Ce n'est qu'en 1973 qu'il a sorti, avec son groupe de l'époque, dénommé Résonances, son premier 45 tours, OK Chicago, extrait de la bande originale du téléfilm du même nom. Mais c'est avec la musique du film érotique Emmanuelle (1974), de Just Jaeckin, dont il a aussi interprété la chanson, qu'il a connu son premier grand succès populaire, avec plus de quatre millions d'exemplaires vendus.