«Boby Lapointe a 100 ans», Boby Lapointe

Répétez à haute voix, pour voir. « Ta Katie t’a quitté / Tic-tac, tic-tac / T’es cocu, qu’attends-tu ? » Ainsi va la triste histoire d’Igor le Russe, qui fit chou blanc avec sa tactique toc. C’est l’un des 53 titres ici alloués au roi attitré de l’allitération en chanson, troubadour du calembour et type atypique d’un fol après-guerre où les ineffables faisaient florès. Chaque titre est promesse tenue, de L’ami Zantrop à l’Aubade à Lydie en do. Quelque part entre les fins manieurs de mots (Pierre Dac, Raymond Devos) et les forts en métrique du vers poétique (Georges Brassens, Ricet Barrier), le Boby était sans doute trop à la pointe de son génie pour être déchiffré par le plus grand nombre (il eût fallu le sous-titrer). Le gaillard était mathématicien, ceci explique cela, et si tout le monde mentionne son Aragon et Castille, c’est bien parce que Bourvil popularisa l’air, et c’est grâce au fan François Truffaut que la bobine du Boby nous sert encore sa Framboise. Mais il ne tient qu’à vous, pour les 100 ans du bougre, de brandir ce
livre-disque de belle tenue.

Boby Lapointe a 100 ans

★★★★ 1/2
Archives

Boby Lapointe

À voir en vidéo