Nos choix du 8 juillet au FIJM

Laura Anglade Quartet

Place des Festivals, 18 h

On aurait beau préciser que Laura Anglade a du jazz français dans l’équation parce qu’elle vient de là (du Sud, comme chantait Nino Ferrer), on aurait beau dire que grandir au Connecticut l’a connectée d’emblée à la grande famille des chanteuses jazz des années 1950, on serait quand même loin de pouvoir mesurer la place grandissante que son quartet occupe sur les scènes locales et des alentours. L’ensemble clarinette, basse, batterie et voix est aussi singulier qu’elle. Une bonne raison d’arriver tôt sur le site.

Cedric Burnside

Parterre symphonique, 21 h et 23 h

Parlons légitimité. Suffit-il d’être le petit-fils d’un bluesman sorti du bayou qui a pataugé quelques décennies dans les eaux boueuses du Mississippi pour émerger dans les années 1990, hélé survivant légendaire ? Né en 1978 à Memphis, au Tennessee, Cedric O. Burnside a oeuvré pour la mémoire du blues toute sa vie, prolongeant et protégeant une tradition, une façon de jouer, à travers des albums qui ont des titres parlants : Juke Joint Duo, Descendants of Hill Country, Benton County Relic, et ainsi de suite. Cedric le petit-fils est en mission pour tous ceux qui sont venus avant. Célébrons-le pour ça, mais aussi parce qu’il a l’héritage dans les doigts et la voix.
 

Bran Van 3000

Place des Festivals, 21 h 30

L’album The Deer and the Bunny (Glee) a 25 ans, ça pourrait nous ficher un coup de vieux, mais c’est plutôt le contraire : la belle équipe de James Di Salvio va célébrer l’anniversaire avec le Tout-Montréal agglutiné à la place des Festivals ce soir, et ce ne sera pas triste. La crew a été plus ou moins reconstituée (augmentée au besoin — c’est le propre d’un collectif, ça bouge), Sara Johnston sera là. La liste des chansons du spectacle de rodage et de retrouvailles de mai dernier à Toronto revisite non seulement Glee, mais aussi The Garden, Discosis et Rosé, en plus de proposer quelques interprétations savamment choisies (de Slade aux Beastie Boys). Ça va exploser !

À voir en vidéo