Nos choix du 6 juillet au FIJM

Leyla McCalla

Place des festivals, à 18 h.

Et si on vous dit qu’elle a été l’une des Carolina Chocolate Drops ? Référence qui compte : ça signifie que la violoncelliste virtuose, chanteuse militante, créatrice célébrée depuis l’album Vari-Colored Songs (2013), de plus en plus engagée sur les suivants (Capitalist Blues juste avant la pandémie, suivi de Breaking The Thermometer), a d’abord été la complice de Rhiannon Giddens au sein d’un jug band traditionaliste. Elle fait maintenant partie du groupe Our Native Daughters, ça compte aussi. Son spectacle est le substrat de tout ça, alternant le violoncelle, le banjo et la guitare, puisant dans la culture haïtienne autant qu’afro-américaine. Tout un programme.

The Weather Station

 

Promenade Maisonneuve, à 20 h.

L’appellation contrôlée du groupe de Tamara Lindeman évoque le temps qu’il fait. Humainement, politiquement, il s’agit de surveiller l’état du monde. Ce n’est pourtant pas de la musique faite pour exister dehors. Ambiances délicates, textes en prose poétique exigeant de l’attention... la transposition à la scène de la Promenade Maisonneuve ne semble pas aller de soi. Et pourtant, ça se peut. En modulant un peu plus les arrangements, mais sans chanter fort : il y a des moments d’extraordinaire écoute dans les spectacles du groupe. Allez-y voir, sur la pointe des pieds.

Tommy Emmanuel

 

Monument-National, à 20 h.

Les guitaristes et amateurs de guitare vont le voir jouer parce qu’il est d’une dextérité et d’une vélocité qui dépassent l’entendement. On sort de ses spectacles à la fois époustouflé et ravi. C’est que l’incroyable gaillard nous épate en rigolant, en s’amusant à repousser ses propres limites. Mais loin du phénomène de foire, Tommy Emmanuel est aussi une encyclopédie vivante des musiques de racines, aussi fort en rockabilly qu’en finger picking à la Chet Atkins. Il peut tout jouer, y compris le Classical Gas de Mason Williams, tour de force. Notez que François Jalbert et Jérôme Beaulieu se produiront en lever de rideau. Ce sont des braves.

  

À voir en vidéo