Musique traditionnelle - La tradition passée au bleu

Dans le sillage du grand renouveau que la musique traditionnelle connaît depuis quelques années, plusieurs groupes ont vu le jour et se sont constitué un auditoire jeune et tout neuf qui n'a pas souvenir des rigodons de ses arrière-grands-parents. La plupart du temps, ces groupes sont composés d'hommes.

L'ensemble «Galant, tu perds ton temps» innove; il est formé de jeunes femmes qui se sont fait connaître par leur participation au festival annuel Mémoire et Racines de Joliette ainsi que dans diverses soirées «trad». Elles sont cinq (Patricia Beausoleil, Jacinthe Dubé, Évelyne Gélinas, Josianne Hébert et Mia Lacroix) et elles chantent a capella, offrant ainsi un contrepoids formel au groupe Les Charbonniers de l'enfer composé d'hommes qui défendent également un répertoire traditionnel en l'interprétant a capella.

Ces cinq chanteuses produisent enfin leur premier CD qui porte le nom du groupe en guise de titre. Ce charmant florilège composé d'une vingtaine de chansons rares, de complaintes et de turluttes d'inspiration traditionnelle glanées à des sources diverses est interprété avec vigueur et intelligence. Il y est beaucoup question des façons de faire sa cour, de mariage, de chagrins d'amour et de liberté, et ce qui ne gâte rien, c'est que tout cela baigne dans un indéniable esprit ludique.

Sans perdre leur personnalité respective, les voix des interprètes s'amalgament dans de très séduisantes polyphonies qui doivent leurs arrangements à Josianne Hébert. Ces voix sont accompagnées seulement par les percussions et par la podorythmie de Jean-François Berthiaume, connu également comme peintre, comme «maître-câlleur» et comme musicien spécialisé dans les instruments traditionnels (tambour à mailloche, tambourine, triangle, oeuf, cloche, etc.). Un coup d'envoi très réussi.

- Galant, tu perds ton temps est en spectacle au Petit Medley, 6206, rue Saint-Hubert à Montréal ce soir, à 20h30. Renseignements: (514) 271-7887.

- CD produit, réalisé et distribué par «Galant, tu perds ton temps» (www.galanttuperdstontemps.ca).