«Qui qu’en grogne»: Yannick Rieu Génération Quartet

Parlons d’un retour aux sources pour le maître saxophoniste Yannick Rieu, qui a formé pour cet excellent album un quartet multigénérationnel avec Gentiane Michaud-Gagnon au piano, Louis-Vincent Hamel à la batterie et Guy Boisvert à la basse, vétéran du quartet de François Bourrassa. Ces huit compositions de Rieu sont toutes fraîches, l’approche est cependant classique, les jolies mélodies du saxophoniste servant de matrice aux élans des musiciens. Gentiane MG s’illustre sur la pièce-titre en ouverture, répondant d’abord aux phrases allègres de Rieu pour se lancer plus loin dans un des meilleurs solos de l’album. Rieu lui-même s’envole sur Riff droite, une autre des plus rythmées de cet album qui, en contrepartie, propose quelques bijoux de jazz romantique (élégante Song Sisters) ou spirituel (Le philosophe). Tout au long de ce disque sans effets de style, le quartet fait preuve d’une admirable cohésion ; les forces en présence seront différentes lors du lancement samedi au Diese Onze (Alex Le Blanc à la basse, Jonathan Cayer au piano).

Qui qu’en grogne

★★★★

Yannick Rieu Génération Quartet, Yari Productions

À voir en vidéo