«Construire une table pour y mettre notre poing ensemble»: Bolduc Tout Croche

Bolduc Tout Croche, c’est un groupe, pas trad ni approximatif, d’un genre particulier. Leur quatrième album est alt-country… philosophique. D’allégeance humaniste. On s’y questionne sur ce qui unit ou sépare les gens : l’âge, la provenance, le lieu d’appartenance. On y prend à témoin Emmanuel Levinas, philosophe de la responsabilité envers l’autre, et Mikhaïl Bakounine, chantre de la liberté d’autrui. Mais si : leurs noms sont ici des titres de chansons. S’exprime en toute simplicité country une pensée complexe, qui se déploie dans la splendeur de guitares et de pedal steel, en valse, en country-rock, et jusqu’en rockabilly. Autour d’Andrea Mercier, de Marc-Antoine Sévigny et de Simon Bolduc, des solidaires se partagent la réalisation : Navet Confit, Émilie Proulx, Éric Goulet. Exemplaire travail d’équipe : c’est peu de dire la tendresse du geste, la beauté de ces mots alliés, le bien-être que procurent ces mélodies et la voix douce de Bolduc. Ce n’est rien de moins que l’album d’espoir de ce printemps éprouvant.

 

Construire une table pour y mettre notre poing ensemble

★★★★ 1/2

Bolduc Tout Croche, Raton Record

À voir en vidéo