Momentum 1786, Leif Ove Andsnes, Mahler Chamber Orchestra

Cet album fait suite à un Momentum 1785 de la même eau, paru en 2021. L’idée est de juxtaposer deux concertos de la maturité de Mozart avec des œuvres de la même époque. Ici, les Concertos nos 23 et 24 sont entourés de l’air de concert Ch’io mi scordi di te ? Non temer, amato bene, du Quatuor avec piano no 2, K. 493, du Rondo pour piano, K. 485 et du Trio avec piano, K. 502. Non seulement l’idée est en soi excellente, mais comme dans le premier album, l’écoute révèle immédiatement que Leif Ove Andsnes a profondément réfléchi sur les phrasés et les équilibres. L’orchestre n’est pas un simple écrin pour son jeu pianistique, mais un vrai acteur, mot choisi volontairement pour illustrer la dimension théâtrale et très vivante du propos. À cela s’ajoute un choix vocal remarquable, Christiane Karg correspondant parfaitement au format requis par le fameux air K. 505. Autre avantage : amener des mélomanes, portés à considérer la musique orchestrale, à prêter enfin attention à des bijoux comme le Quatuor K. 493. Parution superbe et utile.

  

Momentum 1786

★★★★ 1/2
​Classique

L. Ove Andsnes, Mahler Chamber Orchestra, Sony, 2 CD, 19439854512

À voir en vidéo