Le catalogue de David Bowie vendu à Warner

Les détails financiers de la vente n’ont pas été divulgués.
Photo: Nils Meilvang (Archives) Agence France-Presse Les détails financiers de la vente n’ont pas été divulgués.

Le vaste catalogue de David Bowie, qui s’étend de la fin des années 1960 à juste avant sa mort, en 2016, a été vendu à Warner Chappell Music.

Plus de 400 chansons, dont « Space Oddity », « Ziggy Stardust », « Fame », « Rebel Rebel » et « Let’s Dance », incluses dans 26 albums studio de David Bowie sortis de son vivant, l’album studio posthume « Toy », deux albums studio de Tin Machine, ainsi que les simples tirés de bandes originales et d’autres projets, sont compris dans l’entente.

Les détails financiers de la vente n’ont pas été divulgués. Warner Chappell est la division d’édition musicale de Warner Music Group.

David Bowie, né David Jones à Londres en 1947, est décédé en janvier 2016 après avoir lutté contre un cancer pendant 18 mois. L’artiste a apporté une théâtralité et une androgynie à la musique populaire, qui ont changé la définition même d’une rock star. Il a été intronisé au Panthéon du rock’n’roll en 1996.

L’année dernière, Warner Music Group a conclu un accord avec la succession de David Bowie, qui a accordé à Warner Music une licence mondiale des droits sur le catalogue de musique enregistrée par l’artiste à partir de 1968.

À voir en vidéo