Lagrimas Y Lambos, Cruzito

Il faut se rendre à l’évidence, ces Fêtes seront moins dansantes que ce qu’on espérait. Raison de plus pour chasser le cafard en se collant un peu de groove latino sous la tuque : après s’être fait un surnom sur la scène musicale latino-américaine il y a une dizaine d’années, le Montréalais Cruzito voit sa carrière connaître un nouvel essor. Aujourd’hui directeur artistique de la branche latino de la maison de disques Joy Ride Records (Loud, Connaisseur Ticaso) et membre du collectif YNG LGNDZ, il présente ce nouvel album de chansons pop-R&B torréfiées par les rythmiques d’inspiration reggaeton/urbano signées Myztiko et Los Audio Kimikos. Goûteux, crémeux et sucré comme un raspado, le son de Cruzito séduit, la voix douce du chanteur défendant avec conviction ses ritournelles romantiques comme la bombe Como Ayer, en duo avec son vieil ami Ken-Y du duo portoricain RKM & Ken-Y. Sur Cali (avec le collègue torontois Fito Blanko) et la chanson titre, il ajoute une touche dance/house à son arsenal. C’est léger, séduisant et surtout, bon pour le moral.

   

Lagrimas Y Lambos

★★★
Reggaeton

Cruzito, Joy Ride Latino

À voir en vidéo