Bach Before Bach, C. Siranossian, B. Máté et L. García Alarcón

Parfait complément à notre récent tour d’horizon Bach, ce CD met en regard les Sonates pour violon et basse continue BWV 1021 et 1023, l’Adagio de la BWV 1024 et la Fugue de la BWV 1026 avec des compositeurs qui ont pu nourrir l’inspiration de Bach. La source traditionnellement évoquée est Heinrich Biber (1644-1704) et ses Sonates du Rosaire. Mais il n’était pas le seul, comme le montrent Victori der Christen, de son homologue Schmelzer, et la fabuleuse Passacaillede Johann G. Walther. Chouchane Siranossian ne manque pas non plus de retourner aux sources italiennes du début du XVIIe siècle, avec Carlo Farina, venu exporter son art à Dresde. Partenaire rêvé dans ce projet, Leonardo García Alarcón, au clavecin, pense que, dans ses sonates, Bach « rend hommage à tout ce qui a été inventé au XVIIe siècle et ouvre la porte au XVIIIe siècle ». La liberté dans la conduite des phrases vient aussi de l’idée que « la musique chantée, à l’époque de Bach, est omniprésente dans le cerveau des compositeurs ». Disque utile et très réussi.

Bach Before Bach

★★★★ 1/2
Classique

C. Siranossian, B. Máté, L. García Alarcón, Alpha 758

À voir en vidéo