Voyage, ABBA

C’est confirmé : les poules ont des dents. Presque 40 ans après la sortie de The Visitors, ABBA réapparaît avec ce 9e album qui, comme dans le bon vieux temps, met en valeur les voix d’Agnetha Fältskog et de Frida Lyngstad interprétant des compositions de leurs ex Björn Ulvaeus et Benny Andersson. Ce dernier assure principalement la réalisation de Voyage, qui sonne comme si quatre décennies ne s’étaient pas écoulées, et c’est le grand mérite de ce retour : ne pas succomber aux tendances pop de l’heure. Ça sonne comme du ABBA classique, les somptueux arrangements de violons, les sons des synthétiseurs, les rythmiques parfois disco, sinon pop-rock — avec une touche de schlager sur Just a Notion, chanson composée pour l’album Voulez-vous (1979). Si ABBA chante des thèmes de son âge — il est beaucoup question de voir les petits-enfants grandir, comme sur la chanson de Noël Little Things — et jette un regard sur son parcours, musical et intime, il ne parvient pas tout à fait à recréer les bombes d’antan (bien essayé sur Don’t Shut Me Down), préférant les ballades, inégales, aux chansons entraînantes.
 

Voyage

★★★
Pop

ABBA, Universal

À voir en vidéo