Coubli, Donald Dogbo

Depuis quelques années, la relève britannique en jazz fait parler d’elle en mettant en valeur les racines africaines et caribéennes de leurs membres à travers de passionnants enregistrements. Arrivé à Montréal de la Côte d’Ivoire en 2014, le compositeur, chanteur et batteur Donald Dogbo propose sa vision, différente et complémentaire, d’une alliance entre jazz et musiques d’Afrique — plus spécifiquement celles de l’ouest du continent —, spectaculairement réussie sur ce premier album intitulé Coubli. Deux douzaines de collaborateurs (dont Simon Denizart au piano et André Désilets au sax) participent à ce dense, habile et passionnant amalgame de jazz fusion et de motifs rythmiques mandingues, entre autres traditions musicales. Au cœur du disque, les Na Zamba, Coubli (fusion électrisante !) et Ziya brouillent les frontières musicales avec virtuosité. Un peu plus loin, Sossa Nzila, avec ses orchestrations de cordes, est une perle, sur le plan de la composition comme de l’émotion partagée. Lancement le 10 octobre à L’Astral.

 

Coubli

★★★★
Afro-jazz

Donald Dogbo, Disques Nuits d’Afrique

À voir en vidéo