Change the World (EP), Ringo Starr

Mais à quoi carbure-t-il donc, ce Ringo pétant le feu ? L’octogénaire le plus réjoui depuis Henri Salvador, comprend-on, est en mission. Paix et amour ! Comme en 1967 avec ses compères dans le vent, all you need is encore et toujours love. Changeons la planète, entonne-t-il avec une petite foule d’enfants dans le clip de la chanson-titre, bondissant bambin barbu joyeusement déterminé. Dans la folle foulée lui revient l’ado qu’il était dans les années 1950, sorti d’hôpital exprès pour aller voir Blackboard Jungle et être guéri à vie par un big beat et une fabuleuse chanson-thème : Rock Around the Clock. Hymne repris ici avec sa ribambelle d’amis, dont le beau-frère Joe Walsh. Ce disque de quatre titres — Ringo n’a plus le temps d’attendre ! — est une suite d’occasions saisies : notons Linda Perry. On s’écrit une ballade, chère non-blonde ? Ballade il y a, doucement country pour se faire du bien. Ainsi Ringo bat-il la mesure, baguettes en l’air. Depuis plus de 60 ans, à vue de nez.


 

Change the World (EP)

★★★ 1/2
Rock

Ringo Starr, Universal

À voir en vidéo