Klô Pelgag domine largement la liste des nominations pour le prochain gala de l’ADISQ

Klô Pelgag est finaliste dans huit catégories plus techniques et huit autres dans les «grandes catégories», comme interprète féminine, auteur-compositeur, album francophone, album alternatif, artiste ayant le plus rayonné hors Québec et spectacle en ligne.
Photo: William Arcand Klô Pelgag est finaliste dans huit catégories plus techniques et huit autres dans les «grandes catégories», comme interprète féminine, auteur-compositeur, album francophone, album alternatif, artiste ayant le plus rayonné hors Québec et spectacle en ligne.

Klô Pelgag domine largement la liste des finalistes, avec 16 nominations, en vue du prochain gala de l’ADISQ, qui aura lieu en salle début novembre, après une année plutôt tranquille côté spectacles.

Charlotte Cardin, Louis-Jean Cormier, Les Cowboys Fringants, Fouki et Vincent Vallières récoltent plus de cinq nominations chacun.

Klô Pelgag est finaliste dans huit catégories plus techniques et huit autres dans les «grandes catégories», comme interprète féminine, auteur-compositeur, album francophone, album alternatif, artiste ayant le plus rayonné hors Québec et spectacle en ligne. Cette dernière catégorie remplace «spectacle en salle», pandémie oblige — on a aussi créé une nouvelle catégorie: «artiste ayant le plus rayonné sur le web».

Charlotte Cardin est en nomination dans 10 catégories, dont album anglophone, artiste ayant le plus rayonné hors Québec et spectacle en ligne non francophone. Le «vieux routier» Louis-Jean Cormier cartonne toujours avec neuf nominations, notamment pour album «adulte contemporain» et «choix de la critique», auteur-compositeur, interprète masculin et artiste ayant le plus rayonné sur le web. Les Cowboys Fringants sont en nomination dans sept catégories, dont chanson de l’année, groupe ou duo, spectacle en ligne franco, album rock et artiste ayant le plus rayonné sur le web.

FouKi est en nomination dans cinq catégories, dont album rap, chanson de l’année, interprète masculin, album «succès populaire» et artiste ayant le plus rayonné sur le web - une nouvelle catégorie, pandémie oblige, tout comme «spectacle en ligne». Vincent Vallières est aussi en nomination dans cinq catégories: auteur-compositeur, chanson de l’année, interprète masculin, album folk et album «choix de la critique».

Dans la catégorie «interprète féminine de l’année», Roxane Bruneau, Coeur de Pirate, Ariane Moffatt et Guylaine Tanguay feront concurrence à Klô Pelgag. Chez les hommes, outre Fouki, Cormier et Vallières, Pierre Lapointe et Damien Robitaille sont en nomination dans cette catégorie. Dans la catégorie auteur-compositeur, Antoine Corriveau vient rejoindre Cormier, Vallières, Pelgag et Moffatt.

Dans la nouvelle catégorie «spectacle en ligne franco», l’ADISQ a retenu les efforts de Pelgag, de Koriass et Fouki, des Cowboys fringants, des Deux Frères et de Damien Robitaille.

Les membres de l’Académie et le public peuvent voter dès maintenant, et jusqu’au 14 octobre, pour les Félix dans les deux catégories interprète, et dans les catégories Groupe ou duo, Chanson de l’année et Artiste ayant le plus rayonné sur le web. Malgré la pandémie, l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) soutient qu’elle a recensé autant d’oeuvres que les dernières années: 238 albums, 42 spectacles en ligne et 120 vidéoclips, réalisés de juin 2020 à mai 2021.

Quelque 54 trophées Félix seront ainsi décernés dans le cadre de trois galas. Le «grand gala» du dimanche, le 43e, sera animé pour une 16e année consécutive par Louis-José Houde, en direct de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts. Ce gala sera présenté sur ICI Télé le dimanche 7 novembre, dès 20 h.

Un deuxième gala, encore animé cette année par Pierre Lapointe, sera préenregistré au MTelus et diffusé le mercredi précédent à 20 h, à Télé-Québec, puis rediffusé le dimanche à 18 h, juste avant le grand gala. Claudine Prévost animera aussi pour une 16 fois le «gala de l’industrie», diffusé sur le site de l’ADISQ le lundi 1 novembre à 16 h.

À voir en vidéo