Ramble in Music City, Emmylou Harris and The Nash Ramblers

Ils étaient tout neufs, les Nash Ramblers, quand Emmylou Harris leur offrit un véritable baptême du feu sur la scène du Tennessee Performing Arts Center, le 28 septembre 1990. Sans prise de courant, pourrait-on dire : mandoline, dobro, violon, basse et batterie. Presque nus dans leurs bottes de cowboys. Du country nature. Après 15 ans de l’électrisant Hot Band (avec l’as James Burton et d’autres diplômés de chez Elvis), le passage à l’acoustique était radical. Emmylou préparait sa rentrée au Ryman en 1991. Fallait être à la hauteur. Les 23 titres de ce spectacle — oublié depuis — démontrent plus qu’éloquemment l’évidence : prêts, pas prêts, ça roulait franc et rondement. Pensez qu’aucun de ces titres n’est sur At the Ryman, paru en 1992. Des versions tranquillement étonnantes de Save the Last Dance for Me, de The Boxer et de Mystery Train, mais aussi de saines rasades de country pur et dur. Sacré coup d’essai.

Écoutez Save The Last Dance For Me

Ramble in Music City

★★★★
​Americana

Emmylou Harris and The Nash Ramblers, Nonesuch Records

À voir en vidéo