Apple s’attaque au marché de la musique classique sur demande

Apple Music prévoit de lancer une application consacrée à la musique classique en 2022, combinant l’interface utilisateur classique de Primephonic à des fonctionnalités ajoutées.
Photo: iStock Apple Music prévoit de lancer une application consacrée à la musique classique en 2022, combinant l’interface utilisateur classique de Primephonic à des fonctionnalités ajoutées.

Apple a annoncé lundi l’acquisition du service de musique classique sur demande (streaming) Primephonic. En mettant la main sur le service basé aux Pays-Bas, le géant de la technologie espère à terme faire de son produit Apple Music un incontournable sur ce marché.

« Nous aimons et respectons profondément la musique classique », a déclaré Oliver Schusser, vice-président des divisions Apple Music et de Beats, traitant au passage Primephonic de « favori des amateurs de musique classique ». C’est pourtant une place que le service de musique sur demande lancé en grande pompe en 2018 par Thomas Steffens n’a jamais vraiment glanée.

Primephonic était débordé auprès des amateurs de haute-fidélité sonore par Qobuz (non disponible au Canada) et son éclectisme musical, et auprès des amateurs de classique par Idagio, dont l’outil de référencement est plus performant. En faisant l’acquisition de Primephonic, Apple met toutefois la main sur le nerf de la guerre en classique : la gestion des métadonnées et les fonctionnalités de recherche et de navigation adaptées à la musique classique.

La jungle de la recherche

Les services de musique sur demande grand public (Spotify, Apple, Deezer, Tidal, Qobuz, QUB) reposent sur la même logique artiste-album-titre de chanson, adaptée à tous les genres sauf au classique, où un compositeur se surajoute à l’interprète, où des œuvres sous un même titre peuvent avoir plusieurs mouvements, et où des opéras font intervenir solistes, chœurs, orchestre et chef.

Seuls deux services, Idagio et Primephonic, ont conçu des sites spécialisés avec des bases de données et des moteurs de recherche adaptés. Lorsque nous avions testé Primephonic au printemps 2019, le service était très loin de la performance d’Idagio : les minuscules pochettes servant à reconnaître les disques disparaissaient derrière de gros logos et, pour les œuvres vocales, le nom du chef était occulté par le nom d’un soliste « et 6 autres ».

Apple promet que, « dans les mois à venir, les fans d’Apple Music Classical bénéficieront d’une expérience dédiée avec les meilleures fonctionnalités de Primephonic, notamment de meilleures capacités de navigation et de recherche par compositeur et par répertoire ».

L’arrimage des bases de données sera un des enjeux de la nouvelle offre. Apple Music prévoit de lancer une application consacrée à la musique classique en 2022, combinant l’interface utilisateur classique de Primephonic à des fonctionnalités ajoutées. « Dans un avenir proche, nous proposerons une expérience classique dédiée qui sera vraiment la meilleure au monde », promet Oliver Schusser. On ne sait si cela inclura du contenu exclusif comme chez Idagio, service qui devient désormais une proie de choix pour Google ou Amazon, advenant que, dans chaque niche de marché, les géants ambitionnent de devenir les meilleurs.

Primephonic sera mis hors ligne à partir du 7 septembre. Ses abonnés actuels recevront un abonnement de six mois à Apple Music. Un mot publié sur le site leur dit : « Il y a trois ans, Primephonic a été lancé pour créer un meilleur avenir pour la musique classique en relevant les défis et les complexités du genre à l’ère du streaming. […] Pour réaliser pleinement la prochaine phase de notre mission, nous devons faire profiter des millions d’auditeurs dans le monde entier de notre expertise en matière de streaming classique. […] Nous avons conclu que nous devions nous associer à un service de streaming de premier plan qui englobe tous les genres musicaux et partage notre amour de la musique classique. »

À voir en vidéo