Meet Me at the Hop, artistes divers

Rituel d’août : re-re-re-revoir American Graffiti, le film de George Lucas. Ça se passe en 1962, à la veille des départs pour l’université. Dernière soirée en ville. À la radio, un feu roulant de doo-wop, de rock’n’roll, jusqu’au surf-rock naissant. On a envie que ça ne finisse jamais. Les experts des archives de chez Bear Family l’ont bien compris. Cette compilation n’est pas le énième ramassis d’« oldies but goodies » bon marché. On a là 33 titres soigneusement choisis, le plus souvent à partir des bandes d’origine, plus de 79 minutes bien tassées. Une prolongation ! Rien que du bon, du rare : personne n’accote le Bumble Bee de LaVern Baker, LA version définitive de Harlem Nocturne appartient aux Viscounts, I Count the Tears n’est jamais plus parfaitement poignante que par les Drifters. Découvrez Lewis Lymon et ses Teenchords, les Danleers, Videls et autres Magnificent Seven : tous auraient mérité le sommet des palmarès. Rien n’empêche d’en faire la matière première de votre fin d’été.

Écoutez Pickin’ On The Wrong Chicken, par The Five Stars

Meet Me at the Hop

★★★★
​Archives

Artistes divers, Bear Family

À voir en vidéo