La musique des Sex Pistols pourra être utilisée

L'ancien leader John Lydon a déclaré lors des audiences devant la Haute Cour de justice, le mois dernier, qu’il s’opposait «de cœur et d’âme» à l’utilisation de la musique dans une télésérie sur les pionniers du punk, qu’il considérait comme «un non-sens».
Photo: Justin Tallis Agence France-Presse L'ancien leader John Lydon a déclaré lors des audiences devant la Haute Cour de justice, le mois dernier, qu’il s’opposait «de cœur et d’âme» à l’utilisation de la musique dans une télésérie sur les pionniers du punk, qu’il considérait comme «un non-sens».

Un tribunal britannique a statué lundi que les chansons des Sex Pistols pouvaient être utilisées dans une prochaine télésérie, malgré l’opposition de l’ancien leader John Lydon, alias « Johnny Rotten ».

L’ancien guitariste du groupe Steve Jones et le batteur Paul Cook ont poursuivi le chanteur Lydon, qui a tenté de bloquer l’utilisation de la musique dans Pistol, une télésérie produite par la chaîne FX, de Disney, et basée sur les mémoires de Jones.

Lydon a déclaré lors des audiences devant la Haute Cour de justice, le mois dernier, qu’il s’opposait « de cœur et d’âme » à l’utilisation de la musique dans une télésérie sur les pionniers du punk, qu’il considérait comme « un non-sens ». Il a déjà exprimé ses craintes que la série ne le dépeigne sous un mauvais jour.

« Johnny Rotten » a plaidé que l’utilisation des chansons ne pouvait pas être autorisée sans son consentement, mais Cook et Jones ont affirmé qu’un accord datant de 1998 permettait une décision majoritaire à ce chapitre.

Le juge Anthony Mann a convenu que les deux musiciens avaient le droit d’invoquer les « règles du vote à la majorité » décrites dans l’accord. Il a qualifié « d’artifice pratique » l’affirmation de Lydon selon laquelle il n’était pas au courant des détails ou des implications de cet accord qu’il avait signé à l’époque.

La télésérie Pistol est réalisée par Danny Boyle, qui a été récompensé à Hollywood pour Trainspotting et le Pouilleux millionnaire.

Formé à Londres en 1975, les Sex Pistols ont dynamisé — et scandalisé — la scène musicale britannique avec des titres tels que God Save the Queen et Anarchy in the U.K.. Le groupe s’est séparé en 1978 après avoir sorti un seul album studio et le bassiste Sid Vicious est mort l’année suivante. Les membres survivants se sont réunis pour plusieurs concerts, le plus récemment encore en 2008.

« M. Lydon n’a pas hésité à décrire ses relations difficiles avec les autres membres – difficiles de différentes manières, avec différents membres – et cela a persisté même pendant leurs tournées de retour dans les années 1990 et 2000 », a déclaré le juge Mann. « Cela persiste aujourd’hui. »

À voir en vidéo