YNG LGNDZ Season 1, YNG LGNDZ

Joy Ride Latino : voilà un projet que le patron de Joy Ride Records (Loud, Imposs, Rymz) devait caresser depuis longtemps. Montréalais aux racines chiliennes, Carlos Munoz a le doigt sur le pouls de la scène urbano locale, trépidante à défaut d’être reconnue à sa juste valeur. La parution inaugurale de cette nouvelle sous-étiquette nous permet de découvrir le travail du collectif YNG LGNDZ — les compositeurs Myztiko, Cruzito, Kiko et Liby —, créateurs de grooves reggaeton modernes qui n’ont pas à rougir des meilleures productions portoricaines ou colombiennes. Coup de foudre pour la première des quatre chansons, No Perdamos Tiempo, une rythmique sophistiquée aux accents R&B-pop mettant en valeur la voix de Meliya. Les trois suivantes sont plus prudentes, variations sur la rythmique Dembowqui a défini le reggaeton dans les années 1990 et dont tendent aujourd’hui à s’éloigner les compositeurs plus audacieux : la coulante et infectieuse Te Quiero (avec O.Z.) et les mélodieuses et plus pesantes No Es Justo et Veneno. De prometteurs débuts !

Écoutez Veneno

YNG LGNDZ Season 1

★★★ 1/2
​Reggaeton

YNG LGNDZ, Joy Ride Latino

À voir en vidéo