Encore, Wanda Jackson

C’était il y a dix ans, déjà. Jack White, investi de mission chez Third Man Records, célébrait ses héroïnes du rock’n’roll et du country : une nouvelle génération découvrait Loretta Lynn, Wanda Jackson. Elle est maintenant retraitée, Wanda : pas le choix, la maladie en a décidé ainsi. Ça n’a pas empêché la « reine du rockabilly », juste avant la pandémie, d’enregistrer un dernier album, soutenue cette fois par des femmes, véritables sœurs d’âme : Joan Jett, Elle King, Lori McKenna, Angaleena Presley, Candi Carpenter, entre autres. Elles ont chanté, joué avec Wanda, mais surtout, elles ont travaillé de concert textes et musiques. La volcanique Fujiyama Mama qui fréquenta Elvis, la passionaria western de Right or Wrong, se raconte comme jamais dans We Gotta Stop, Good Girl Down (avec Angaleena et Candi), et surtout, avec Jett, dans les morceaux de bravoure que sont Treat me Like a Lady, That’s What Love Is. Qui permet à qui de se révéler ? Fierté commune, forces conjuguées, occasion saisie. Doublement.

Écoutez Two shots

Encore

★★★★
​Americana

Wanda Jackson, Big Machine/Blackheart Records

À voir en vidéo